You are here

Le budget fédéral déçoit la fondation Héritage Canada

Ottawa (Ontario), le 27 février 2008 – La fondation Héritage Canada (FHC) se dit déçue du fait que le budget fédéral déposé hier après-midi par le ministre des Finances ne permet toujours pas de préserver plutôt que de remblayer.

« Le budget ne comporte ni incitatif fédéral servant à la réhabilitation des biens historiques, ni engagement à l’endroit de l’Initiative des endroits historiques, ce modèle exceptionnel de collaboration fédérale-provinciale-territoriale à partir duquel on aurait pu instaurer un tel incitatif », d’affirmer la directrice générale Natalie Bull.

Pierre angulaire de l’Initiative des endroits historiques, le Fonds pour favoriser les propriétés patrimoniales commerciales (FFPPC) avait permis de recueillir des fonds du secteur privé en vue de réhabiliter des monuments tels que l’immeuble Lougheed, à Calgary, ou la place CenterBeam, à Saint John. Or, le FFPPC a pris fin prématurément en 2006. Le budget déposé aujourd’hui fait abstraction de l’avenir de ce fonds.

« Les élus municipaux, les promoteurs et les propriétaires de partout au Canada confient à la FHC qu’on pourrait réutiliser de nombreux autres bâtiments historiques s’il y avait une source de financement ou des incitatifs fiables à cette fin », de renchérir Mme Bull.

Ces 30 dernières années, plus de 20 % des immeubles du patrimoine construits avant 1920 ont été démolis au Canada. Ces bâtiments démolis constituent jusqu’à 30 % des déchets dans les sites d’enfouissement du Canada.